Here is our new site, we hope you will like it :)

Pour vous servir, Madame… le CBD pour soulager les règles douloureuses

L'engouement du grand public et du corps médical pour cette molécule maintenant légale en France, aux effets relaxants, ne cesse d'augmenter. Depuis quelques mois, le CBD fait beaucoup parler de lui dans l’actualité française et s’impose progressivement comme un remède naturel aux maux du quotidien.

Le CBD, abréviation de cannabidiol, est une molécule issue de la plante de cannabis. Contrairement au THC, l’autre molécule célèbre du cannabis aux effets psychotropes, le CBD n’agit pas négativement sur la psyché et ne présente pas de risque d’accoutumance.

En France, la législation autorise la vente de produits à base de CBD contenant moins de 0,2% de THC. Ainsi, cette molécule active rencontre un succès grandissant auprès des français depuis qu’une poignée de marques l’utilisent dans leurs produits pour ses propriétés anti-inflammatoires, anti-douleurs et relaxantes.

Le CBD pourrait même se révéler un allié de choix pour un problème typiquement féminin, à savoir les douleurs menstruelles.

Les règles douloureuses : un problème qui touche plus de la moitié des femmes

Il convient tout d’abord de définir ce qu’on regroupe sous le terme de douleurs menstruelles. Elles varient d’une femme à l’autre en termes d’intensité et peuvent se manifester sous différentes formes. Ainsi, bien qu’une partie des femmes n’aient jamais mal, nombreuses sont celles qui redoutent chaque mois cette période qui peut s’avérer difficile à vivre. Quoiqu’il en soit, la manière dont chaque femme appréhende ce moment est strictement personnelle .

Les douleurs liées aux règles apparaissent principalement à deux moments. Avant l’arrivée des menstruations, on parle de syndrome prémenstruel[1] (SPM). Le SPM peut se déclencher pendant les 7 ou 10 jours précédant le cycle. Il se manifeste le plus souvent par une irritabilité accrue, de l’anxiété, des douleurs mammaires, des maux de tête, une plus grande sensibilité émotionnelle voire même un état dépressif passager. Pendant les règles, notamment les premiers jours des saignements, on parle de dysménorrhée. La dysménorrhée est un terme médical pour désigner l’apparition de crampes menstruelles. Ces crampes durent en moyenne 2 à 3 jours. Elles se caractérisent par des douleurs plus ou moins fortes dans l’abdomen, le bas du dos et peuvent même irradier vers les membres inférieurs. Elles sont liées aux contractions utérines, plus ou moins intenses en fonction des individus. De manière générale, entre 50% et 80% des femmes souffrent de douleurs menstruelles. Et pour réduire ces douleurs, de plus en plus de femmes ne souhaitent plus recourir aux anti-inflammatoires et privilégient des remèdes plus naturels comme le CBD en remplacement ou en complément.

Néanmoins, ces douleurs peuvent aussi cacher d’autres pathologies plus graves comme l’endométriose, une infection génitale chronique ou encore des troubles au niveau des ovaires. Ainsi, si les douleurs deviennent trop intenses et handicapantes, il est recommandé́ de consulter un médecin généraliste, un gynécologue ou une sage-femme.

Atténuer le syndrome prémenstruel et soulager les douleurs menstruelles avec le CBD

Le CBD appartient à la famille des cannabinoïdes, un groupe de substances chimiques qui activent le système endocannabinoïde (SEC) présent chez les mammifères. Ainsi la consommation de cannabidiol va activer les récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2. En effet, les cannabinoïdes de la plante de chanvre comme le CBD  interagissent avec le système endocannabinoïde du corps humain. Des études ont montré́ que l’interaction entre les cannabinoïdes présents dans le cannabis et le système endocannabinoïde humain pouvait aider à mieux gérer la douleur. Le CBD joue alors un rôle de catalyseur dans l’organisme. Pour résumer, par l’intermédiaire du système endocannabinoïde, il agit sur le système nerveux et contribue à réduire la réceptivité du corps à la douleur et au stress. De plus, même si le SEC est principalement représenté au niveau du système nerveux central, il a également été détecté au niveau de tissus périphériques comme le système reproducteur par exemple. Les récepteurs CB1 et CB2 sont présents dans presque toutes les cellules du corps. Aussi, le Docteur John Thiel, chef provincial du Département d’obstétrique-gynécologie de l’Université de la Saskatchewan à Régina au Canada a mis en évidence la présence de récepteurs cannabinoïdes dans l’appareil génital féminin. Dès lors, cette découverte pourrait confirmer l’efficacité potentielle des cannabinoïdes pour soulager les douleurs pelviennes. Pour étayer cette affirmation, le Dr John Thiel a mené une étude préliminaire sur  134 patientes atteintes  de douleurs pelviennes chroniques. Les participantes à l’étude se sont vues administrer du  cannabis médical et 60 %  d’entre elles ont constaté un effet positif. Néanmoins le Docteur John Thiel souligne que l’étude portait sur un nombre restreint de sujets. Par ailleurs la relation entre la dose reçue et l’effet ressenti n’a pas été analysé ce qui en limite donc la portée. Toutefois, cette étude révèle que les propriétés analgésiques du CBD devraient tout de même contribuer à soulager les douleurs de règles.

Comment utiliser le CBD pendant les règles ?

Aujourd’hui le CBD se retrouve sous différentes formes : huile, gélule, crème, thé, tisane ou encore boisson fraîche comme l’eau de source au CBD Chilled. Comme pour la plupart des produits de phytothérapie, il faut essayer afin de se rendre compte des effets que le CBD peut avoir sur son propre organisme. En ce qui concerne les règles douloureuses, ce qui convient pour l’une ne produit pas forcément les mêmes résultats chez une autre femme. Ainsi, de nombreuses femmes consommatrices de CBD avant et pendant leur période de règles ont constaté une diminution des crampes menstruelles. D’autres femmes ne constatent qu’une réduction de leur niveau d’anxiété sans pour autant observer une réduction des douleurs liées aux menstruations. Néanmoins, le CBD, grâce à ses propriétés analgésiques et anti-inflammatoires peut être une solution pour toutes les femmes qui ne souhaitent plus laisser les douleurs de règles ou les différentes manifestations du syndrome prémenstruel altérer leur qualité de vie. En effet, de plus en plus de femmes cherchent à éviter ou du moins limiter le recours aux anti-inflammatoires comme l’ibuprofène pendant leurs règles lorsque des alternatives naturelles existent. Le cannabidiol peut donc constituer une solution intéressante, naturelle et sans effets secondaires pour continuer à mener ses activités quotidiennes même pendant les règles.

 Le CBD en huile, en gélules ou à boire en version chaude pour les amatrices de tisanes ou en version froide si vous préférez les boissons gazeuses comme Chilled peut représenter un allié de choix pour laisser au placard les médicaments anti-douleurs et vivre ses règles avec plus de sérénité.

[1] https://www.yourperiod.ca/fr/abnormal-pain-and-menstrual-bleeding/premenstrual-syndrome-pms/