ENFIN, le CBD est officiellement légalisé !

by Amel Benraad

Après un long bras de fer sur fond de flou juridique et plusieurs rebondissements, le CBD est complètement légalisé en France. 

D’après une annonce officielle du jeudi 29 décembre 2022, le Conseil d’État a pris la décision de rejeter l’article de l’arrêté qui interdisait la vente de fleurs de chanvre de CBD sous toutes ses formes. Une bonne nouvelle pour tous les acteurs du secteur du CBD et les consommateurs français. 

 

L’officialisation de la légalisation du CBD sous toutes ses formes en France

Une officialisation qui sonne comme un soulagement pour les professionnels du secteur. Depuis le 29 décembre 2022, suite à une décision du Conseil d’État, la vente de fleurs de CBD, interdite par un arrêté ministériel de décembre 2021 puis suspendue un mois plus tard par une ordonnance de la même instance, est maintenant définitivement autorisée. 

La vente et la consommation des produits à base de cannabidiol sont légales dans l’Hexagone. Fini le flou juridique sur cette molécule non psychotrope et indiquée comme non nocive par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cependant le seuil des 0,3 % de THC reste toujours en vigueur. Ainsi les gérants des boutiques de CBD ainsi que d’autres acteurs qui commercialisent des produits à base de CBD comme les tisanes, les huiles, les gummies ou encore les boissons au CBD Chilled, peuvent être rassurés maintenant que leur commerce est exempt de tout soupçon d’illégalité ou de potentielle dangerosité. 

 

Historique de la bataille pour la légalisation du cannabidiol en France

La légalisation régissant la consommation et la vente de cannabidiol en France est le résultat de nombreuses batailles et joutes juridiques depuis 2014 entre le législateur et l’interprofessionnel ainsi que les consommateurs de CBD. Sur le champ de bataille, la question du potentiel psychotrope de cette molécule ainsi que le risque d’accoutumance et sa dangerosité représentaient les principaux enjeux s’opposant à sa libre circulation et consommation. Aujourd’hui, à l’issue de cet imbroglio judiciaire le CBD ne peut donc plus être considéré comme un stupéfiant, ni un médicament, à la différence de son équivalent, le THC, la molécule psychotrope du cannabis. Depuis décembre 2021, quelques dates importantes méritent d’être rappelées : 

  •  30 décembre 2021 : un arrêté interdit la commercialisation des fleurs de CBD ainsi que leur consommation
  • 24 janvier 2022 : l'arrêté du 30 décembre 2021 est suspendu
  • 12 décembre 2022 : avis du rapporteur sur la future décision
  • 14 décembre 2022 : date à laquelle la décision du Conseil d'État a eu lieu et correspondant à la fin de la suspension de l'arrêté du 19 janvier 2022
  • 29 décembre 2022 : diffusion de la décision du Conseil d'État : le CBD est officiellement autorisé en France sous toutes ses formes

 

Le CBD et ses bienfaits 

Bien que le marché du CBD représente plusieurs millions d’euros, les partisans et défenseurs de sa légalisation ne l’ont pas fait pour l’appât du gain, mais surtout pour mettre en lumière et rendre accessible au plus grand nombre les propriétés thérapeutiques de cette molécule. En effet le cannabidiol possède ses propres principes actifs qui apaisent différents maux via leur action sur le système nerveux central. 

 

Le CBD est un remède contre le stress

La consommation régulière de CBD aide l’organisme à apaiser les états de stress émotionnel et d’anxiété, en favorisant la détente et la relaxation. La CBD offre ainsi une meilleure résistance à la pression inhérente à l’accélération des rythmes de vie et aux impératifs de performance de la vie moderne. Ainsi, en réduisant le stress, il contribue à augmenter la concentration et l’efficacité au travail. Et le tout : sans addiction aucune.

 

Le CBD,  un somnifère naturel 

Les effets relaxants et anxiolytiques du CBD aident à favoriser l’endormissement. Ainsi il représente une alternative naturelle aux somnifères et molécules de synthèse toxiques pour l’organisme. De plus, il peut aussi améliorer la qualité de sommeil. Certaines études soulignent sa capacité à procurer un sommeil plus réparateur et avec moins de réveils nocturnes lorsqu’il est régulièrement consommé  sous forme de cures.

 

Le CDB : des propriétés antidouleurs

Des études ont prouvé son caractère analgésique pour mieux supporter la douleur à court terme au même titre que la prise d’un antalgique classique. En effet le CBD interagit via le système endocannabinoïdes sur le système nerveux pour réduire la perception de la douleur. Dès lors, il présente certains bienfaits contre toutes les formes de douleur, notamment pour les maux de tête, les douleurs spasmodiques des règles menstruelles, les inflammations chroniques, les articulations douloureuses ainsi que les problèmes d’arthrose ou de spondylarthrite. 

 

Le CBD peut aider à réduire les symptômes liés à certains problèmes de peau 

 Enfin un autre bienfait du CBD serait son potentiel pour lutter contre les différents problèmes de peau.  Le cannabidiol contribue à réduire la synthèse lipidique tout en régulant l’activité des glandes sébacées. Par conséquent, il peut aider dans la prévention et le traitement de l’acné. De plus, ses propriétés anti-inflammatoires peuvent aussi permettre de contrôler les éruptions cutanées et favoriser leur disparition plus rapidement. 

 

Ainsi le potentiel du CBD ne fait plus aucun doute mais son mode d’action et son potentiel thérapeutique restent encore à approfondir par des études de grande envergure afin d'asseoir sa légitimité et son efficacité.