Détox après les fêtes : quelques conseils pour éliminer les excès

par Amel Benraad

Les repas riches et copieux des réveillons en appellent à une mise au repos du système digestif. Dès la mi-décembre,  les rencontres conviviales entre amis, entre collègues et en famille se multiplient. En effet, la période de Noël est ponctuée d'événements festifs en tous genres où il est bien souvent difficile de résister à la tentation des gourmandises et douceurs qui flattent les papilles mais qui peuvent nuire au bon fonctionnement de l’organisme. Vins, foie gras, fromages, pâtisseries, chocolats, marrons glacés… Les repas de fêtes, souvent trop riches en graisses et en sucre peuvent nous malmener. 

Pour vous remettre de ces excès alimentaires, vous pouvez appliquer ces conseils et retrouver votre vitalité afin de bien commencer l’année nouvelle.

Conseil 1 : La diète pour sauver les lendemains de fêtes 

Si vous voulez compenser les excès d’un repas de fête trop copieux, sautez le petit déjeuner du lendemain et optez pour une monodiète au déjeuner et/ou au dîner. La monodiète consiste à consommer uniquement un fruit ou légume de saison, accommodé selon ses goûts.

Si vous avez du mal à faire cette monodiète sur les 2 repas d’affilée, privilégiez le dîner. Néanmoins, au déjeuner, il vaut mieux s’en tenir à un repas léger avec beaucoup de légumes verts ou de crudités. Brocolis, épinards, haricots verts, poireau, cresson, mâche, céleri branche, roquette… vous avez l’embarras du choix. En effet, les légumes verts contiennent les nutriments essentiels pour faciliter l’élimination des déchets et toxines accumulés la veille. Le potassium, par exemple, accélère le drainage et les antioxydants réduisent les inflammations. De plus, les légumes verts sont riches en fibres, ils facilitent donc le transit et aident à améliorer la digestion.

Idéalement, vous pouvez recommencer durant 24 heures, quelques jours après pour optimiser la mise au repos de votre organisme et lui permettre de retrouver toute sa vitalité.  

Conseil 2 : Frein sur le sucre et l’alcool

Pour asseoir les effets de la diète et rétablir un bon équilibre, il est recommandé de limiter fortement voire de proscrire la consommation de sucre et d’alcool pendant une à trois semaines. En effet, l’objectif est d’éliminer toutes les substances qui encrassent et épuisent l'organisme. En plus du sucre, d’autres aliments peuvent être  néfastes lorsqu’ils sont consommés en trop grande quantité. Parmi eux, le blé, riche en gluten, peut être remplacé par du quinoa ou des légumineuses, les produits laitiers souvent difficiles à digérer, les protéines animales ou encore la caféine. Et si vous voulez trouver des alternatives à l’alcool pour vous détendre, essayez le CBD sous forme de tisanes ou de boissons comme Chilled.

Conseil 3 : Cap sur les super aliments 

La liste des superaliments et des plantes détox est tellement longue qu’il serait fastidieux de tous les énumérer ici.

On a déjà évoqué plus haut les bienfaits des légumes verts.

Trois autres aliments peuvent vous aider à récupérer. Ainsi pour purifier un foie malmené par l’alcool et le sucre en excès, le jus de citron est un atout de choix. Le potentiel alcalinisant du citron permet de rééquilibrer l’organisme et de booster le système immunitaire. 

En outre, le citron est souvent considéré comme le champion de la détox car il permet de réguler le système digestif et de faciliter l’élimination des toxines et des graisses. Il est plus efficace s’il est pris sous forme de jus et de zeste 30 minutes avant le petit-déjeuner, mélangé à un verre d’eau chaude

Le kiwi, riche en antioxydants, en vitamine C, en cuivre, en magnésium et en potassium, est efficace pour lutter contre la constipation et faciliter la digestion.

Enfin le radis noir avec sa forte teneur en isothiocyanates et glucosinolates, des molécules avec des propriétés antiseptiques et antibactériennes, agit comme un véritable pansement pour l’organisme. En effet, il favorise la sécrétion et l’élimination des sels biliaires. Il possède aussi des propriétés diurétiques. 

Conseil 4 : Mangez ! Bougez !

Une activité physique, même de faible intensité, après un repas fait baisser la glycémie (le taux de sucre dans le sang), contribue à une meilleure digestion et aide à éliminer les toxines et autres déchets accumulés. Vous pouvez par exemple opter pour une petite marche digestive au grand air après le repas. Et si les excès se font au dîner et qu’il est trop tard pour faire du sport, vous pouvez toujours vous rattraper le lendemain matin. Il n’est jamais trop tard pour bien faire comme dit le dicton. De plus, si vous avez le courage de partir vous dépenser le matin à jeun, cela maximisera la récupération et le nettoyage de l’organisme.  

Ainsi l’activité physique agit en complète synergie avec la détox dans l’assiette. 

4 petits conseils tout simples à appliquer dès le lendemain des fêtes pour démarrer 2023 en toute légèreté et au meilleur de votre forme !